Adipson se retire du net pour mieux se reconstruire…

Adipson se retire du net pour mieux se reconstruire…

Partagez !

Je vous annonce que je vais me retirer un long moment des réseaux sociaux et de l’internet en général.

Je suis en phase de doute total et au « bord de la dépression » à chaque fois que je lis les commentaires de joueurs sur les chats des lives de conférences de jeux qui me ramènent en fait à la dure réalité du marché et des mentalités…moi petit développeur solitaire de jeux indépendant et de niche plutôt mal aimée.

Le constat est fort et flagrant : il n’y a aucun respect en masse pour le travail des petits développeurs comme moi qui faisons tout de A à Z en ayant un budget de 0 euro en poche.

On sait qu’on ne peut pas plaire à tout le monde, mais chaque session youtube ou twitch de conférences et de salons dans l’univers du Gaming est un coup d’épée en plus adressé à des personnes avec un genou déjà à terre via les tchats en directs des viewers.
Et ça arrive une fois tous les 3 mois…ça commence à peser…

Quand tu passes plus de 4 ans à travailler sur des jeux et que tu lis 80 % des messages qui disent que tu fais de la merde parce que tu ne fais pas du UE, que ton jeu est en 2D, que tu n’as pas un budget de 10 millions d’euros ou encore une équipe de 10 personnes derrière…ça devient lourd et anxiogène…

Alors ok, tu as quelques âmes charitables qui apprécient ce que tu fais, mais quand tu constates par exemple, au bout d’un an, que tu n’as que 1 nouveau follower par mois sur twitter et qu’en plus c’est un dev concurrent juste venu pour t’espionner, tu te rends forcément compte au quotidien que tu ne pèses absolument rien dans l’univers du jeu quand tu fais de l’indé et surtout du point and click.

Quand tu lis des commentaires en live sur des salons de stream de conférences sur les jeux vidéos indés présentés comme « j’espère que ce sera pas un point and click », ou encore des trucs du style « qui achètent ce genre de merde ? » ou « il y a un public pour ça ? » sur des jeux qui ont demandé plusieurs années de travail…ça te met en totale PLS…
J’ose pas imaginer si je lisais les commentaires pendant la diffusion d’un trailer de Grandma dans une conférence…
Je pense que je devrai sortir une corde et me pendre avant la fin du show…

Même si je n’ai jamais reçu personnellement ces critiques pour mes propres jeux indé, je les reçois quand même au travers des attaques sur les autres jeux de cette petite famille de dev indé qui sont critiqués ici et surtout maltraités et absolument pas respectés.

Mais je suis plus fort que ça…je ne lâche jamais rien. Mais ça demande un travail considérable sur le mental et surtout d’une prise de conscience qu’il faut radicalement s’écarter des environnements toxiques à la productivité…
Alors certes les jeux réalisés par les dev ou boîtes indés ne visent absolument pas cette catégorie de joueurs…mais cela n’empêche en rien aux joueurs de les respecter pour leur travail délivré, bien souvent que par passion ou altruisme, en gardant le silence plutôt qu’en leur crachant dessus.

Je le dis tout le temps. Si vous n’aimez pas quelque chose, dites que « vous n’aimez pas » tout simplement ou que ce n’est pas votre genre de jeu favoris…mais bordel….ne dites pas de choses aussi horribles car derrière chaque jeu se trouve une personne ou une équipe qui donne 300 % de son temps pour réaliser une œuvre et que chaque pic du genre se transforme en coup de poignard qui se cumulent et laissent ensuite de belles cicatrices…

Pour vous rassurer, sachez que moi, petit dev sol qui réalise donc ce que certains de ces gamers appelleraient « un jeu de merde avec 0 euro de budget», continuerai cependant le travail sur GrandMa Badass, tout seul dans son coin, avec ce dédain permanent de la masse des joueurs qui classent les jeux point and click en dessous de tout…au dessus de sa tête.

Le jeu est engagé auprès des quelques joueurs qui lui ont fait confiance avec le 1er et 2e épisode…et je ne les décevrai pas…
Mais heureusement que je ne vie pas du dev, même si le covid a décimé progressivement au fil des mois une grande partie de ma clientèle mainstream (travail rédactionnel), m’obligeant à donc devoir revoir mes priorités…

C’est indéniable : voir afficher subtilement, chaque jour sur des tweet, des chats ou des sites, que parce que je fais un dev de jeu en solo cartoon en 2D, je fais forcément de la merde, n’est pas le moteur des plus encourageant pour continuer et boucler mon projet.

Je dois donc m’écarter de cet univers malsain pour ma créativité…Si je veux au moins terminer ce projet de jeu qui sera peut-être le dernier pour ma part.

Je reviendrai certainement dans quelques mois pour annoncer, peut-être, la sortie de GrandMa Badass…bien que je me doute que tout le monde s’en tapera l’œuf…Mais je disparaîtrai je pense aussi tôt…
Il existe des communautés bienveillantes (je pense à la commu CaroJu par exemple qui est composée de nombreux streameurs adorables et des youtubeurs bienveillants) qui ont prouvé qu’on ne faisait pas forcément tout ce travail pour rien et qui s’amusaient grandement sur mes prod par exemple (cf CaptainHishiro ou encore Landroch) …(mon interview ici) mais ça ne suffit pas pour équilibrer les choses, surtout quand tu passes des milliers d’heures et des années sur un projet qui n’intéresse pas vraiment grand monde par rapport à l’univers du Gaming…

Il ne faut pas se voiler la face…ça touche quand même…même si on ne fait ça que par passion et pas forcément en terme de business…

Je suis d’un autre côté heureux de voir par exemple ces jours-ci exploser le nombre de sorties de jeux indé et plus particulièrement dans l’univers du point and click comme Justin ou encore prochainement Brok…ou encore de moins indé comme le Retour de Monkey Island…mais je me demande vraiment pour les premiers, quels retours ils auront dans la presse du JV non-indé et s’ils partagent cette impression d’ingratitude de la part du monde du JV (presse+joueurs) pour ce genre de niche…

Au revoir monde cruel…du net

Adipson

Image by bublikhaus on Freepik

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »